L’ñme des arbres

L’ñme des arbres

Messagede christelle le Mer 20 Mai 2015 19:57

Image


Tout ce qui est vivant est animĂ© par la matrice de l’ĂȘtre. Les arbres, comme toutes les plantes et les animaux ont une Ăąme support de vie.

Dans la graine ou dans le gland, l’information de la rĂ©alisation de l’ĂȘtre en devenir est codifiĂ©e.

Si le programme peut se manifester au mieux, c’est-Ă -dire se mettre en action dans ce qui lui convient le mieux, l’arbre peut devenir un ĂȘtre majestueux et mĂȘme devenir le maĂźtre des arbres de la foret.

C’est souvent le gardien qui protĂšge et donne l’information de l’état gĂ©nĂ©ral matĂ©riel de la forĂȘt aux esprits guides protecteurs (dĂ©vas) qui peuvent Ă  leur tour, organiser un plan de sauvetage Ă  un niveau invisible.

Tant que l’homme laisse la nature libre, tout est gĂ©rĂ© au mieux. Les arbres plus faibles laissent la place aux plus vigoureux et lui servent d’engrais lorsqu’ils meurent et pourrissent.

La lumiĂšre est la force d’attraction de l’arbre vers le ciel, et la richesse de la terre lui donne l’engrais nĂ©cessaire Ă  son Ă©volution.

Les arbres forment une communautĂ© mondiale et tout comme les humains, viennent expĂ©rimenter la matiĂšre et communier avec les autres rĂšgnes. Certains servent de lieux d’habitation, d’autres de supports ou de dĂ©fense.
Ils ont des spĂ©cificitĂ©s qui nourrissent la terre diffĂ©remment, certains l’acidifiant, d’autres l’assĂ©chant.

Les hommes ont compris depuis longtemps tout ce qu’il pouvaient tirer du bois de ces arbres et bien souvent sans prendre conscience que ce sont des entitĂ©s vivantes, les coupent, brĂ»lent ou arrachent par commoditĂ©s et sans toujours avoir la conscience d’en replanter et actuellement, il est facile de constater des dĂ©sordres se mettre en action naturellement.

Le poumon de la terre, l’Amazonie est la partie la plus gravement dĂ©truite par aviditĂ© humaine et au rythme actuel de dĂ©forestation, la forĂȘt amazonienne est supposĂ©e avoir disparu en 2030.

Heureusement, certaines personnes plus en communion d’ñme, ont nouĂ© des liens spĂ©cifiques au cours des siĂšcles et sont servi du cĂŽtĂ© spirituel pour aider les autres humains. Les druides qui avaient une grande connaissance sur le pouvoir des arbres, rĂ©coltaient le gui en respectant des rĂšgles strictes pour en tirer la quintessence tandis que le chĂȘne accueillait le gui pour son meilleur dĂ©veloppement.

De tout temps, les chamans et autres mages et dames de savoir naturel, dites ‘sorciùres’, connaissent bien la puissance des arbres dont ils puisent une force extraordinaire.

Toujours, de par la loi de l’échange, ils remettent un cadeau Ă  cet arbre, que ce soit une priĂšre, un salut, un soin matĂ©riel ou simplement de l’engrais.

La nouvelle terre voit Ă©merger une nouvelle conscience et il est maintenant permis Ă  toute personne consciente de l’expression divine sous toutes formes, d’entrer en contact avec ces Ăąmes manifestĂ©es en arbres.

Un échange trÚs intéressant peut alors avoir lieu en tout respect les uns des autres.

Il est bien entendu, qu’au premier abord, une personne qui dĂ©sire communiquer avec un arbre doit respecter sa nature et ne pas systĂ©matiquement chercher Ă  lui donner une forme humaine comme certains dessinateurs se plaisent Ă  faire.

L’arbre Ă  choisi d’ĂȘtre arbre, avec la majestĂ© de sa propre espĂšce, qu’il soit sapin, hĂȘtre, saule ou peuplier.

C’est avant tout avec l’esprit de l’arbre, le ‘Je suis cet arbre’ que la communication se fait d’ñme à ñme.

Pour se faire, un balayage des pensées restrictives doit avoir lieu pour laisser la place au possible. Tout est possible !

Puis un sentiment de paix et de respect doit se manifester envers l’arbre choisi. La communion se faisant d’abord en silence.

Ressentez le lien s’établir et lorsque vous sentez qu’il y a une vibration spĂ©ciale, alors vous pouvez lui parler Ă  haute voix. N’attendez pas une rĂ©ponse orale
 mais tĂ©lĂ©pathique.

Parfois, le vent peut aider un arbre a faire bouger ses branches et provoquer un bruissement de feuillage


Commencez par vous prĂ©senter, puis par Ă©gard Ă  cet arbre et tout ce que ses frĂšres vous ont donnĂ©s depuis des milliers d’annĂ©es, remerciez et demandez pardon pour toutes les erreurs et le mal que vous avez pu leur faire, dans l’inconscience de l’unitĂ©. Honorez toute la lignĂ©e de ses ancĂȘtres.

Vous pouvez alors enlacer l’arbre et lui donner tout votre amour, et recevoir Ă  votre tour, toute la force de cet arbre qui peut vous rĂ©gĂ©nĂ©rer rapidement.

Choisissez un arbre vigoureux et en bonne santé et restez quelques minutes ainsi en communion énergétique. Puis remerciez et saluez-le.

***

Si vous devez absolument couper un arbre majeur saluez cet arbre en touchant son tronc et prĂ©venez- le quelques jours avant, afin que l’ñme de l’arbre puisse choisir un autre arbre relais. Ainsi, il peut aussi prĂ©venir les oiseaux et autres insectes d’aller habiter ailleurs.

La communion télépathique fonctionnant aussi entre les autres royaumes.

De la mĂȘme maniĂšre, lorsque vous cueillez des fruits, remerciez cet arbre et bĂ©nissez-le.

Ceci l’honore et le rend plus productif. Comme tout ĂȘtre, savoir qu’il ou elle rĂ©alise bien sa mission lui apporte joie et grandeur. L’arbre Ă  une Ăąme
 et un ego.
Ego sum qui sum
 Je suis celui qui est
 dit la source de toute vie


La nouvelle Terre peut vraiment se manifester si les hommes comprennent qu’ils en sont responsables et modifient leurs comportements en comprenant qu’ils sont un avec la nature.

DĂšs qu’une majoritĂ© comprendra qu’elle peut avoir un Ă©change diffĂ©rent avec les dĂ©vas des diffĂ©rents royaumes, un Ă©quilibre se mettra en action.

Les arbres ont des leçons Ă  nous donner, des aides naturelles et de bons conseils, alors, apprenons Ă  entrer en contact avec eux et Ă  Ă©couter avec notre cƓur divin.

Que le meilleur soit, pour tous les royaumes.

Joéliah©/LejardindeJoéliah.com

© 2015, Le Jardin de Joeliah. Merci de citer la source : lejardindejoeliah.com
Avatar de l’utilisateur
christelle
Administrateur du site
 
Messages: 411
Inscription: Dim 14 Mar 2010 13:53
Localisation: Paris 15Ă©me

Re: L’ñme des arbres

Messagede christelle le Mer 20 Mai 2015 19:59

La sylvothĂ©rapie : de l’intĂ©rĂȘt d’enlacer des arbres

C’est une expĂ©rience que nous avons tous faite : se trouver dehors, respirer l’air pur, se sentir bien (ou mieux). Aux beaux jours, les occasions de sortir et de dĂ©couvrir la campagne ou les parcs des villes nous amĂšnent Ă  rĂ©flĂ©chir sur le sens de l’harmonie que l’on peut ressentir avec la nature, sur ce lien entre le sentiment de paix et la couleur verte.

enlacer-un-arbre

Image

Le contact direct avec les arbres peut Ă©galement ĂȘtre l’occasion de tester le bien-ĂȘtre que l’on peut en retirer : c’est une rĂ©elle thĂ©rapie, s’appuyant sur ce postulat et puisant ses racines, c’est le cas de le dire, dans les anciens rites des prĂȘtres celtes qui entraient en ‘empathie’ avec les arbres lors de contacts physiques.

La sylvothĂ©rapie (du latin silva qui signifie bois, forĂȘt) ou ‘tree hugging‘(littĂ©ralement « embrasser les arbres ») repose sur l’idĂ©e, corroborĂ©e par des tests scientifiques, que la proximitĂ© physique ou mieux encore, que le contact avec les arbres peut apporter de meilleures sensations de bien-ĂȘtre psycho-physique, grĂące Ă  l’énergie transmise Ă  notre organisme par ces grandes plantes. Selon certaines Ă©tudes, il suffit de s’adosser Ă  un arbre, en appuyant notre main droite sur notre estomac et notre main gauche sur le dos pendant au moins 20 secondes pour ‘capturer’ les vertus bĂ©nĂ©fiques de l’arbre choisi.

Les enfants seraient particuliĂšrement sensibles Ă  la proximitĂ© des arbres, d’oĂč des rĂ©percussions positives sur leur fonctionnement cognitif et sur leur capacitĂ© Ă  jouer de maniĂšre crĂ©ative lorsqu’ils se retrouvent dans des espaces naturels. Il semblerait que les petits souffrant de dĂ©ficit d’attention se calment et augmentent leur seuil de concertation au contact des arbres.

Les Celtes attribuaient Ă  chaque arbre une vertu particuliĂšre. Ainsi, le bouleau Ă©tait le symbole de la renaissance et de la puretĂ©. Le frĂȘne Ă©tait considĂ©rĂ© comme l’arbre de la vie et de l’initiation, tandis que l’aubĂ©pine permettait de faire un voyage intĂ©rieur et d’avoir de l’intuition.

L’aulne donnait le pouvoir de connaĂźtre le futur ; le sorbier sauvage initiait Ă  la magie tout en protĂ©geant des influences nĂ©gatives. Le saulesymbolisait la lune et donc la femme. Le noisetier confĂšrerait la sagesse, donc la vie.

Le houx protĂ©geait des ennemis et Ă©tait de bon augure (d’oĂč la symbolique du baiser sous le houx au moment du Nouvel An) tandis que le lierreindiquait les ressources intĂ©rieures, favorisant la recherche intĂ©rieure.

Enfin, le chĂȘne Ă©tait l’image de la force et de la capacitĂ© Ă  vaincre ; le jonc incarnait les forces externes devant lesquelles il fallait se soumettre.

Cela ne coĂ»te rien d’essayer et de profiter ce jour-lĂ  du contact avec la Nature, vĂ©ritable panacĂ©e !

Anne-Sophie

http://www.toutvert.fr/
Avatar de l’utilisateur
christelle
Administrateur du site
 
Messages: 411
Inscription: Dim 14 Mar 2010 13:53
Localisation: Paris 15Ă©me


Retourner vers Discussions générales Gaia Now

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron